Stéphane Kilar, sculpteur et graveur

stephane-kilar

Né en 1935 en Hongrie, le sculpteur et graveur Stéphane Kilar  arrive en 1956 à Paris, où il poursuit ses études à l'Ecole des Beaux-Arts. Dès 1961 il obtient le Prix de la Biennale de Paris. Depuis, outre Paris, ses œuvres sont exposées et collectionnées à New York, Madrid, Londres, Athènes et Budapest. Ses sculptures monumentales ont fait l'objet de commandes publiques: L’aventure cosmique  au Ministère de l’Air à Paris, L’équilibre  au CES de Cuisery (Saône-et-Loire), la Tête cosmique  au CES de Dunkerque.

Il a réalisé le Portrait d’Imre Nagy, à l’occasion du 30e anniversaire de la révolution de 1956. Cette sculpture se trouve aujourd’hui à Balatonőszöd, en Hongrie.

Stéphane Kilar utilise de préférence le bois, pour sa sensibilité, legranit, pour sa solidité, sa stabilité et sa force, et l’acier inoxydable poli qui reflète une rigueur intellectuelle.

 

 

 

 

« … Les gestes de ses mains formant la matière sont dirigés par ses souvenirs, ses expériences, ses pensées superposées, ses émotions associées. Son œuvre est caractérisée par la discipline de la liberté et par la liberté de la discipline.

Exemptes de tout détail superflu, ses sculptures épurées, concentrées sur l’essentiel, sont en harmonie parfaite avec la simplicité de leur auteur.

stephane-kilar-2

Kilár est aussi réservé que ses sculptures taillées dans la masse du granite et du bois. À l’instar de leur créateur, ces sculptures sont posées, calmes et douces. On ne ressent aucune menace, aucune agressivité dans les sommets de ses triangles, on comprend rapidement que ce sont des signaux philosophiques montant vers la hauteur.

Les carrés, les cercles, les sphères et les triangles ne sont pas pour Kilár les moyens formels d’un artiste constructiviste mais les symboles de l’univers cosmique.

Enfin, les signes gravés sur ses sculptures montrent que sa pensée est fortement occupée par les forces invisibles et les phénomènes scientifiquement inexplicables. 

Kilár nous invite discrètement à l’accompagner dans les dimensions infinies et mystérieuses du monde immatériel qui occupe l’humanité de toute antiquité. » Júlia Cserba, critique d’art, 8 février 2011.

Contacter Stéphane Kilar

Téléphone : 01 43 87 92 30 / 01 43 25 48 60

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Où découvrir Stéphane Kilar ?

Prochaine exposition : Mairie du 6e arrondissement, Paris : 3-18 septembre 2014

 

de manière permanente  :

à Paris :

Galerie Paul Prouté (pour les gravures), 74 rue de Seine 75006 Paris

 http://www.proute.fr/

Le Coin des Arts  6, rue de l’Échaudé 75006 Paris

www.lecoindesarts.com

Galerie Art actuel 6, rue de Lisbonne 75008 Paris

www.art-actuel.com/

Galerie Véronique Koutouzi 46 allée n°2 - Marché Paul Bert 92 Saint-Ouen

www.parispuces.com

à New York Magen H Gallery 
54 East 11th Street

www.magenxxcentury.com

à Szeged 

www.huminf.u-szeged.hu

à Balatonőszöd

www.szoborlap.hu

www.reok.hu/

 

 

Salons

1963

Salon de Mai

1966

Salon de la Jeune Sculpture (Il y sera ensuite présent chaque année)

1971-1988

Salon d’Automne

1972

Salon des Indépendants

1974

Salon Réalités Nouvelles (il y expose ensuite chaque année)

1976-1979

Salon Grands et Jeunes d’Aujourd’hui (4 participations)

1980

Salon Comparaison

1985

Salon de Montrouge

1986-1994

MAC 2000 au Grand-Palais (5 participations)

1993-1994

Salon Point Burin

2004

Salon de la Nature, Jardin du Luxembourg, Paris

2007

Salon des architectes « Lignes et couleurs » : Invité d’honneur

2009

Salon Lignes, Poésie et Sculpture, Place Saint-Sulpice, Paris



 

 

 

 

Exposition de groupe


1967

Amsterdam

1970

Boulogne-sur-Mer (Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie)

1980

Genève

Garches (Maison des jeunes et de la culture)

1981

Carpentras (Salon international de la gravure)

Roanne

Divonne-les-Bains

1982

Strasbourg

1984

Liège

1997

CNIT de la Défense

Autres expositions


1968

Bibliothèque Nationale, Paris, exposition de gravures modernes (ses gravures sont régulièrement exposées au cabinet des estampes)

1978-1993

Galerie Paris-Sculpture (rue Visconti, Paris 75006)

1979-1980

Club Pernod, Champs-Elysées, Paris

1986

« Rencontre Art et Science », Palais de la Découverte, Paris

1988

Ségur-le-Château, Corrèze

1994

Exposition personnelle au CAEL (Centre culture de Bourg-la-Reine)

1995

Hôpital Cochin, Paris

2002

Institut Hongrois, Paris, Rétrospective Kilar

2006

Hôtel Sofitel, Paris

Réalisations et commandes d’Etat (1%)


Ministère de l’Education Nationale

1974

Commande l’Etat d’une sculpture de 4,50m de hauteur et réalisée au CES Dunkerque-Grand

1979

Réalisation d’une sculpture en acier inoxydable au CEG de Cuisery (Sâone-et-Loire)

Ministère de la Défense

1981

Réalisation d’une sculpture en acier inoxydable poli, devant la tour du ministère de l’Air à Paris

Acquisitions d’œuvres

*Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris : achat d’une sculpture primée (1961)

*Ministère des Affaires Culturelles : achat d’une sculpture (1975)

Galerie Artcurial : achat de plusieurs œuvres (1976)

Galerie Nouvelle Gravure

Bibliothèque Nationale

Nombreuses collections privées, Paris, New York, Genève

Publications et articles


1963

Article de Michel Ragon dans Arts

1963

Article sur le projet « Cité des arts » dans Les lettres françaises

1982

Les Dernières Nouvelles d’Alsace (n°98), Les Affiches-Moniteur d’Alsace et de Lorraine (avril 1982)

Articles de Dominique Rey et de Lucienne Deschamps, Catalogue MAC 2000 ; article de Pierre Brisset, Exposition Ségur-le-Château.

1993

2 publications : Kilar granit ; Kilar bois.

Prix

1961

Reçoit les félicitations d’André Malraux pour la sculpture prime à la Biennale de Paris

1986

Prix du « Droit de l’homme et du citoyen » pour la réalisation du portrait monumental d’Imre Nagy, Premier Ministre de la révolution hongroise de 1956, à l’occasion du 30e anniversaire.

1994

2e Prix MAC 2000

2005

Prix de Vermeil de la Ville de Paris